LES MEDIAS ET L’INFORMATION

 

Ces derniers jours, nous avons pu lire tout et n’importe quoi dans nos journaux régionaux concernant « Le cas Maudet« .

Moi-même, je pensais être abonné à un journal d’information rédigée par des professionnels, qui ont vérifié leurs sources.

Aujourd’hui, j’ai la désagréable impression de lire « Détective » ou tout autres titres de la presse à scandale.

Alors même que des politiques ont défendus la presse écrite contre les scandaleuses et révoltantes manigances de Tamedia, vous vous permettez de tirer à boulets rouges sur ces mêmes politiques.

Quelle magnifique décence !

Certes, il s’agit de votre travail, mais de là à le faire n’importe comment il y a une grosse marche. Cette dernière s’appelle la vérification de la source et le bien fond de cette dernière. Il y a aussi la présomption d’innocence.
Cette dernière, à la faculté que tant que l’intéressé n’a pas été déclaré coupable, il est présumé innocent.

Un ami m’a dit  » il est plus facile de voir quand le premier de la classe à triché, que quand c’est le cancre » et des cancres vous pouvez en trouver, mais il faut faire un travail d’investigation…

Alors Mesdames et Messieurs les journalistes arrêtez de casser du sucre à tout-va sur tout et n’importe quoi et rendez-nous nos journaux, arrêter la feuille de chou.

Redonnez-nous confiance dans l’information, la vraie, celle au SERVICE de la population.

Philippe Pasche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*